Cette Bête que tu as sur la peau

De Marie Chartres
Mise en scène - Laurine Villalonga

Face à, d’un côté, la folie de leur mère, de l’autre côté, l’abandon du père, une fille et son frère cherchent un échappatoire. Chacun a leur façon.Celle de la fille ? Se confronter à son passé, se découvrir en racontant. En racontant à ceux qui acceptent de l’écouter : vous. C’est vêtue d’un casque, de genouillères et de coudières qu’elle vient se livrer. Son histoire, c’est une histoire intrinsèquement liée à celle de sa mère, femme désabusée par la vie, l’amour et la solitude, qui trouvera dans la folie son échappatoire. C’est aussi une histoire ébauchée par l’abandon d’un père. Abandon de sa famille, fuite d’une vie qui l’étouffe.

L’histoire de cette fille, c’est une histoire qui tente de se construire, de se détacher de ces histoires parentales cassées. C’est trouver sa place, se faire une place entre ces histoires étouffantes.
Face à vous, avec vous, elle tente aujourd’hui de se trouver. Débute alors un voyage, initiatique, identitaire. Entre folie maternelle, absence paternelle, et annonce d’une grossesse, elle questionne. A défaut de ne pas avoir reçu l’amour d’une mère, saura-t’elle aimer son enfant ? Devenir mère à son tour ?
La frontière entre la réalité et le fantasme se trouble. Où est le réel ? Où est le rêve ? Où est la vérité ?

A force de chercher à comprendre qui elle est, elle en vient à se demander si sa place à elle, est peut être simplement de ne pas être ici.

Avec
Claire Duburcq
Marion Hôte

S’abonner à notre Newsletter

Suivez-nous

©Compagnie 15 000 cm² de peau 
Conception du site : Gala Moreau